La protection de l’environnement est un sujet sérieux qui concerne tout le monde. La sauvegarde de la planète se fait aussi par la mise en application des valeurs humaines que sont l’entraide, le respect de la nature et d’autrui, et le souci de laisser à nos enfants un monde meilleur.

Ce projet collaboratif propose donc de faire réfléchir les élèves sur la préservation de l’environnement, d’être conscients des enjeux pour agir et faire agir autour d’eux en réalisant des recherches sur les arbres qui les entourent.

Niveaux concernés :  Préscolaire/Primaire et collège (France) et préscolaire/primaire/ secondaire cycle 1 (Québec)

Domaines

français, sciences, géographie, technologie, arts

Intentions du projet

  • Apprendre à rechercher, communiquer des informations dans le but de sensibiliser àa la protection de l’environnement;
  • Aborder les différents aspects du développement durable;
  • Communiquer, collaborer, co-construire;
  • Développer sa créativité;
  • Vivre un projet interdisciplinaire.

Étapes du projet

  • Recenser et observer les différentes variétés d’arbres dans l’environnement de l’établissement scolaire;
  • Collecter des feuilles pour créer un « herbier »;
  • Mettre en application une démarche de recherche portant sur les différentes essences d’arbres;
  • Réfléchir ensemble et avec les autres classes engagées dans ce projet sur l’utilité des arbres, leur devenir et les questions que pose la protection de l’environnement;
  • Créer du contenu pour présenter les arbres de chaque école dans des formats variés (texte, vidéos, balados, etc.);
  • Possibilité de jumeler les classes pour échanger en visioconférence entre classes dans la francophonie.

Déroulement du projet

Après inscription au projet, les classes sont recensées par l’équipe du REFER pour permettre les échanges.

Chaque classe est invitée à partager sur le réseau social Twitter avec le mot-clic #TerreREFER les essences d’arbres répertoriées dans son environnement direct. Des photos ou vidéos peuvent aussi être partagées.

Les élèves se questionneront ensuite sur les enjeux de préserver leur environnement.

Une fois cette phase de recensement et de questionnement réalisée, des fiches pourront être réalisées et partagées (via un site, un blogue ou les réseaux sociaux) pour permettre à tous les participants d’échanger sur la diversité des essences d’arbres recensées dans chaque établissement scolaire.

Pour terminer, les productions des élèves seront associées à un code QR qui sera gravé avec les noms des essences d’arbres au moyen d’une graveuse laser ou d’une  imprimante 3D sur une plaquette de polymère résistante aux intempéries. En gravant le code QR dans une matière plastique, on s’assure de la pérennité du projet qui pourra être augmenté au gré de l’évolution technologique et des années puisque les élèves des cohortes suivantes pourront à leur tour contribuer à la création de nouvelles informations qui seront associées au code QR existant.

Les plaquettes seront enfin apposées près des arbres correspondants.  Le contenu réalisé par les élèves sera alors accessible au public.

Production attendue

Réalisation et partage des recherches, questionnements et toute autre production liés aux variétés d’arbres recensées dans l’environnement scolaire des classes participantes.

Le format de présentation numérique est au choix des élèves : affiche, vidéos, billets de blogue, site web, etc. de même que le contenu des fiches (description de l’essence, photos des arbres, questions que se sont posées les élèves, etc.

Inscriptions des classes participantes

Le projet est ouvert à toutes les classes à partir du préscolaire jusqu’au collège pour la France et à partir du préscolaire jusqu’au 1er cycle du secondaire pour le Québec. Il se déroulera entre le 15 octobre et fin novembre 2018.

Les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 15 octobre 2018.