Traces de la 3e édition du REFER, 17-18 mars 2016

referaccueil

Thème 2016 :
Quelles compétences à l’école pour un monde en mutation?


De la même façon que l’invention de l’imprimerie a totalement modifié le rapport au savoir, le numérique transforme aussi ce rapport et entraîne l’école, qui en est un des dépositaires, dans une métamorphose sans précédent : pédagogie, curriculum, relation enseignement-apprentissage,  tout est à repenser et à adapter en fonction de cette nouvelle réalité qui est la nôtre, celle du 21e siècle.

Or, dans ce monde en mouvance où tout se vit à un rythme accéléré, où ce qui un jour était à la fine pointe de la technologie tombe rapidement en désuétude, l’école doit demeurer un point d’ancrage, un lieu où chacun peut trouver les outils qui lui permettront de relever ce défi d’évolution et d’adaptation.

« C’est une nouvelle responsabilité pour l’École : développer chez les élèves les compétences nécessaires et leur faire acquérir les savoirs fondamentaux qui leur permettront de vivre demain en citoyens libres et responsables, autonomes et créatifs, capables de collaborer, de participer et d’échanger, ayant acquis une maîtrise suffisante des nouveaux langages et modes d’expression et de production induits par les outils numériques. » (Concertation nationale sur le numérique pour l’éducation #EcoleNumerique – France – 28 décembre 2014)

Quels sont ces outils essentiels dont il faut doter les élèves pour les aider à s’adapter à diverses situations et à poursuivre leurs apprentissages leur vie durant? Quelles compétences les institutions, les enseignants et les parents doivent-ils développer pour, à leur tour, pouvoir offrir un environnement propice au développement des compétences nécessaires aux citoyens de demain?

C’est ce que nous nous proposons d’explorer avec vous lors de cette 3e édition du Rendez-vous des écoles francophones en réseau.

Le comité organisateur

 

Comité de pilotage Québec – France

 

Comités pédagogiques et d’organisation

  • Sylvain Bérubé, enseignant de français au secondaire, École secondaire De Rochebelle.
  • Cathy Boudreau, conseillère pédagogique de français au secondaire, Commission scolaire des Navigateurs
  • Véronique Boudreau, secrétaire aux SÉJ de la Commission scolaire de la Capitale
  • Nathalie Couzon, enseignante, Collège Jésus-Marie
  • Ariane Faber-Lessard, enseignante, école secondaire Cardinal-Roy, Commission scolaire de la Capitale
  • Monique Lachance, conseillère pédagogique de français, Commission scolaire de la Capitale
  • Nancy Harvey, conseillère pédagogique de français, Commission scolaire de la Capitale
  • Audrey Miller, consultante en technologie éducative et communication numérique

 

Collaborateurs

  • Jean-Yves Fréchette, Institut de twittérature comparée
  • Julie Chandonnet, enseignante, Commission scolaire de la Capitale

 

Un commentaire

  • Menaa smail 19 / 05 / 2017 Reply

    je suis un formateur qui est adepte du fait que le curseur pédagogique soit beaucoup plus penché vers le paradigme d’apprentissage que vers celui d’enseignement ,et je suis persuadé que les TICE peuvent nous être très utiles et elles permettent de faire de l’engagement de l’élève un objectif et non un préalable

Laisser un commentaire